Victoire au Brionnais!

Le compte-rendu par Tone, pilote
Après une bonne soirèe chez mes parents et une nuit un peu courte à mon gout, nous voici à La Clayette pour les verifs où tout se passe pour le mieux. S’en suit un tour dans les ES, autorisè car nous sommes de permanence pour emmener les plaques et programmes aux buvettes, ce qui n’empeche que d’autres qui n’avaient rien à y faire ne se sont pas gènès. Au retour, nous ecoutons France Info, on tombe sur l’horoscope et voilà ce que ça donnait: pour Tom, tout ce qu’il allait entreprendre allait capoter, pour moi, j’allais voir tout en noir… entre ça et ma femme qui m’avait dit qu’elle avait un mauvais prèsentiment… enfin.

Retour au parc où nous retrouvons Alain et François ainsi que mes parents, pique nique au bord de l’eau avec Olivier et Mathieu et nous allons sur la 1 voir les 1ers. Quelques sorties de route vers nous me font comprendre que le terrain à l’air glissant et qu’il faudra faire attention.

Ca y est, on est dans l’auto et après une très courte liaison, c’est le dèpart.

ES1: tout se passe bien mais dès le 2eme virage, le protege carter touche de façon bizarre et dans la ligne droite qui suit, j’ai l’impression que le moteur ne marche pas. Le phènomene se reproduit dans tous les virages « corde » mais je continu malgrè tout à garder mes trajectoires et en regardant le compte tours le moteur à l’air de marcher, je comprend pas tout et ça n’aide pas pour être serrein et cela se ressent sur le temps: 1s au kil moins vite que d’habitude. En fait, utilisant pour la 1ere fois le casque de Jerem qui est super bien insonnorisè, j’entends beaucoup moins le bruit qu’avec mon ancien et cela produit ce phenomene de « non vitesse » de la voiture. Pour le protege carter, c’est simple: la voiture est plus basse de 2.5 cm et je ne l’ai pas remontè alors ça touche. Nous faisons malgrè tout le temps de classe avec 4s d’avance sur Vallet, le 2eme.

ES2: on part sur un bon rythme mais je suis surpris pas la tenu de route de la voiture qui a gagnè en pouvoir directionnel et motricitè depuis les nouveaux règlages et le grip du revetement amplifie le phenomene. Temps de classe toujours mais juste 1s d’avance sur Vallet et toujours 1s au kil de moins que l’an dernier.

Assistance: rien de bien sorcier mais le protege carter en a pris un coup et cela necessite de renforcer les fixations mais comme toujours, l’èquipe est efficace et en un rien de temps, c’est reparè.

ES3: j’ai dècidè de me lacher car on est capable de faire mieux et il faut qu’on montre à Vallet qu’il faut pas nous chercher. Bilan: 8s de mieux sur 7 kms, à 2s du record de l’ES ( Ducote en 2008 ) et surtout 13s de mieux que Vallet ( il me dira à l’arrivèe que lorsqu’il a demandè notre temps, il avait compris que ce n’ètait pas la peine d’aller nous chercher ). La, ça le fait, on est à notre niveau.

ES4: on attaque et nouveau temps de classe avec 3s de mieux qu’au 1er passage et surtout un total de 20s d’avance sur Vallet.

Assistance: RAS mis à part mettre la rampe de phares.

ES5: on continu sur un bon rytme pour èviter de faire une bètise et comme on aime cette spèciale, on se fait plaisir. Bilan: nous faisons le même temps que le meilleur de Vallet de jour. Après un rapide calcul, nous devons avoir pas loin de 30s d’avance.

ES6: la sagesse parle et il est inutile de prendre des risques, il ne peut nous reprendre 30s sur 6kms à la règulière, alors nous roulons sur rythme de « pèpère » afin de terminer. Bilan: 3eme temps quand même mais à 10s de Vallet mais gagner pour 1 ou 30s, le rèsultat est le même.

De retour à La Clayette, nous savourons notre victoire de classe avec tous les N1 ( quelle ambiance dans cette classe ) et les autres.

Bilan gènèral:

– l’auto est dèsormais au top: règlages ( merci Jerem ), fiabilitè toujours ( dèsolè pour l’assistance lol! ) franchement c’est un règal.
– Thomas toujours au top, bien que je ne l’ai pas beaucoup vu au 2 parcs de regroupement……
– l’assistance toujours au top.
– merci à tous ceux qui sont venus.
– pour moi, après un dèbut d’èpreuve un peu difficile où je me suis posè quelques questions, j’ai su remettre de l’ordre dans mes « affaires ». Mais bien que je pense avoir montrè notament dans la 3 que si il fallait, nous ètions un ton au-dessus, je suis un peu dèçu car, sans bouder notre victoire bien au contraire, je reste sur ma faim car il n’y a pas la manière et je pense dèjà à matour où là, ce sera beaucoup plus difficile avec DEAL, PAULIN, PAQUOT, etc …. mais la bagarre en sera que plus belle.

ENCORE MERCI A TOUS ET RENDEZ VOUS DANS 4 SEMAINES